Les Créations

 

"Les mains arc-en-ciel" de Françoise Flabat

Un poème visuel où les jeux de couleurs et de mouvements du corps, se conjuguent aux images dans l’espace.

Au début il y a le noir puis la lumière et le blanc, les couleurs après défilent, et s’écoulent,
dégoulinent, se fixent ou se diluent.
Les mains arc-en-ciel racontent l’histoire imaginaire des couleurs avec les sentiments, les émotions,
 les rires, et les peurs qui y sont liés.
Les mains et les images se colorent et se teintent avec nuances.
C’est l’histoire des mains, qui griffonnent, frappent, déchirent puis carressent, embrassent,
câlinent, chatouillent, effleurent, étreignent, enlacent.
Les mains dessinent des gribouillis qui deviennent personnages.
L’histoire esquisse la naissance d’un petit poisson en dessin, en images et en volume, et de ses premiers émois et découvertes colorées du monde.

Vidéo - Tout public à partir de 2 ans
Conception et jeu : Françoise Flabat - Mise en scène : Stanka Pavlova
Images et vidéos : Thomas Robert, Nils Houtteman
Musique : USMAR
Création des éclairages et régie : Fred Houtteman, Guillaume Hunou
t
Régie technique : Fred Berthe

 

"Troublantes mains" de Françoise Flabat


Crédit photo : Thomas Robert

"Troublantes mains": une recherche sur les mains qui multiplient l'homme dans l'espace du temps

L’instant d’avant, elle était vivante...
Et l’instant d’après ?
Elle voit les mains de sa grand-mère dans les siennes, de son père, de sa mère, de ses enfants. Elle voit sa main dans la sienne, lui qui s’en va définitivement.
L’instant d’avant, elle était vivante. Et l’instant d’après ? Quel trouble, quel déséquilibre ?
Il lui reste les mains.
Au début, il y a la main qui crée le monde et qui laisse partout son empreinte.
Il y a la main qui nous relie à l’autre, la main qui façonne le double, la représentation de l’imaginaire, et aussi la main qui manipule l’inerte et qui crée les humanités troublantes des corps pantins/marionnettes.
Jouer avec les mains, avec l’étrangeté du corps réel en présence du corps à distance, vers une métamorphose.
Quel sentiment, quel geste, quelle image, quel corps réel et virtuel créons-nous avec nos mains? Demain, quelle empreinte numérique laisserons-nous ?

 

Performance
Conception et réalisation : Françoise Flabat
Création marionnette : Françoise Flabat
Images et vidéos : Thomas Robert, Nils Houtteman
Musique : Antoine Pierre
Création des éclairages et régie : Chrystel Fastré, Jérémy Vincent
Régie technique : Fred Berthe

Une production du Créa-Théâtre, cellule de création du Centre de la Marionnette
de la Fédération Wallonie-Bruxelles avec le soutien de la Fabrique de Théâtre -
Service Provincial des Arts de la Scène de la Province de Hainaut.
Dans le cadre de Mons 2015, avec le projet “Un pas de Côté”.